Accueil​Contact 

  06 12 23 40 43     cabinetmilan@orange.fr

Quand le renouvellement d’une carte d’identité périmée devient kafkaïen

Posté le : 01/01/2018

Depuis qu’en 2014, la validité des cartes nationales d'identité est passée de 10 ans à 15 ans, même pour les cartes dont la date de validité est dépassée, le renouvellement d’une carte périmée est devenu une vrai casse tête. Par exemple, une carte expirant en 2017 selon le régime antérieur (validité 10 ans) peut être utilisée jusqu'en 2022 (validité 15 ans). Certaines administrations refusant le renouvellement des cartes d'identité avant l'expiration du délai de 15 ans, les personnes qui en avaient fait la demande ont pu rencontrer des difficultés pour se rendre à l'étranger ou pendant leur séjour, ou même en France avec des prestataires privés (banques, services de location de voitures…). Pour remédier à ces difficultés, le ministre de l'Intérieur a demandé aux préfectures d'autoriser le renouvellement de ces cartes, à condition :
- que l'usager ne soit pas déjà titulaire d'un passeport valide ;
- et qu'il puisse justifier de son intention de voyager à l'étranger dans un pays acceptant la carte national d'identité comme document de voyage.