01 30 21 55 00

06 78 74 91 43

01 30 21 55 05

Copropriétés : responsabilités en cas d’inaction du syndic

Posté le : 08/01/2018

A la suite de l’effondrement du plancher d’un appartement, le syndicat des copropriétaires de l’immeuble assigne le syndic en indemnisation des désordres constatés dans cet immeuble. Mais la cour d’appel de Paris a rejeté partiellement la demande en limitant la responsabilité du syndic à 40 % du préjudice subi. Le syndicat des copropriétaires se pourvoit donc en cassation.
Mais le pourvoi est rejeté. La Cour de Cassation estime que la responsabilité des désordres devait donc être partagée entre le syndicat des copropriétaires et le syndic selon une proportion fixée souverainement par la cour d’appel. Car d’une part, il ressortait du rapport d’expertise que le syndicat des copropriétaires, qui était nécessairement informé de l’état de la construction dont la conception était en cause, était en mesure de décider des travaux pour remédier au défaut d’étanchéité des étages supérieurs. D’autre part, le syndic a manqué à son obligation d’information et de diligence en ne mettant pas à l’ordre du jour des assemblées générales des travaux d’ampleur et des résolutions relatives à la remise en état des installations sanitaires de l'étage du dessus.